jeudi 28 février 2008

Salade grillée , la reine des salades

Que de doigts se sont brûlés à confectionner cette merveille de salade? Slata méchouia ,ou salade grillée , une entrée chère aux tunisiens (et surtout aux tunisiennes) , elle est de toutes les fêtes , de toutes les occasions ; omniprésente sur nos tables du mois sacré du Ramadan ,elle accompagne aussi notre Méchoui de l'Aid el Kébir. Certains la préfèrent piquante à en pleurer, d'autres la font avec des poivrons doux, des fois c'est le piment qui domine , d'autres fois c'est la tomate qui prend la revanche. On y rajoute un oignon ,grillé lui aussi ,ou de l'ail ,chacun selon son goût, on l'assaisonne de citron ,on y ajoute des câpres , du citron confit. Des fois , on lui donne des canapés et c'est la Slatet blankit...d'autres fois , on l'incorpore dans un tajine et cela donne le tajine Slata...Si on a du temps et qu'on veut faire dans l'authenticité,on la fait griller au kanoun (dans un braséro) , sinon c'est au four ou sur une plaque chauffante...Que de variations autour d'un même plat!Du temps de ma grand -mère et en prévision de la pénurie de piments et des tomates en hiver,les femmes faisaient en été leur stock en slata méchouia qu'elles conservaient dans des bocaux, la culture sous serre de ces deux composantes nous a dispensé de cette tâche..Cette salade est une histoire à elle seule,un régal pour les papilles et pour les yeux. Nous avons ,malheureusement renoncé à plusieurs de nos plats traditionnels , mais pour rien au monde nous ne nous départirons de notre chère Slata méchouia! Je vous donne ici la recette de Slata méchouia , d'après "Oummek Sannafa" ,de Mohamed Kouki, la bible de la cuisine tunisienne authentique
250g de tomates
250g de poivrons
100g de piments forts
100g de thon à l'huile
100g d'olives
2 oeufs
2 gousses d'ail
1 citron
1 oignon
4 càs d'huile d'olive
1/2 càs de carvi
sel fin
Faire deux oeufs durs et les couper en quartiers.Peler les gousses d'ail et les piler en même temps que les graines de carvi et une grosse pincée de sel. Dénoyauter les olives et couper le thon en morceaux. Faire griller sur de la braise les tomates , les poivrons et les piments forts ainsi qu'un oignon mûr de grosseur moyenne. Retourner les légumes à plusieurs reprises et une fois cuits,les peler , les équeuter, les épépiner ,les couper en morceaux ou les passer au pilon.
Assaisonner ensuite le mélange d'ail et de carvi, et corriger le sel.
Service: dresser la salade sur un plat de service,l'arroser d'huile d'olive et de jus de citron et garnir avec les olives , le thon et les quartiers d'oeufs.
retrouvez aussi la recette de Slata méchouia de Patrick Kessis sur harissa .com

4 commentaires:

crimetcondiment a dit…

Je suis une AMOUREUUUSE de la slata méchouia...Il y a quelques années, quand je devais rester chez moi pendant l'aid, terrée dans ma chambre évidemment, je me nourrissait exclusivement de cette délicieuse salade pendant des jours alors que ma famille se délectait de mille façons de la viande. Elle n'a pas le même goût lorsqu'elle se fait l'été, les légumes gorgés de soleil, ou l'hiver. J'ai mes trucs de fainéante: je sous-traite la grillade au brasero moyennant paiement pour une grosse quantité en été (lol) et je congèle en petits sachets, le résultat est délicieux, le plaisir de la faire et de l'assaisonner reste intact à chaque fois. Je t'avoue que je la mange ainsi, que je fais la "blanquite" mais jamais le tajine (LA RECETTE! LA RECETTE!!!). Mais il faut dire qu'il y a autant de méchouia que de bonnes cuisinières, d'ailleurs, il y a plein de recettes dans le fameux "ommek sannafa". Par exemple, j'aime bien griller l'ail et l'intégrer aux légumes pilés. Merci pour ce post savoureux, je ne m'en lasse pas. Big bise

Anonyme a dit…

moi aussi, je fais griller l'ail. J'adore la salade méchouia ainsi que toute ma famille de Belgique. Je n'ai jamais eu l'idée de congeler les piments de l'été grillés. J'y penserai l'été prochain, car elle me manque. Je ne trouve pas facilement des oignons secs ni des piments de bonne qualité pour le moment. Ah, si les blogs tunisiens n'existaient pas, il faudrait les inventer...Carinne

Moghrama a dit…

bonsoir carinne et merci pour ta visite , eh oui , rien de mieux qu'une méchouia un peu relevée pour faire face au froid du nord..mon mari qui a fait ses études supérieures à bruxelles en ramenait toujours du bled (de l'harissa aussi ) pour "combattre le froid" comme il se plaisait à le dire ..
bonne fin de soirée à toi

emnah a dit…

Bonjour moghrama,
Je te félicite pour ton super blog, j'ai trouvé des recettes que je cherchais chez toi, c'est pour cela que je te tagues si tu veux bien participer a ce jeu je t'invite sur mon petit blog.