dimanche 13 avril 2008

Chez MamieLily, là où je me suis sentie comme chez ma grand-mère

La voiture s'arrête devant une vieille maison de La Goulette , chargée d'histoire à l'image de la ville elle-même.Du jardin , j'aperçois tonton Jacob dans sa cuisine, avec son tablier rouge .Nous y entrons, Esther, figure emblématique du restaurant est stoïque devant son plat de bkaila , je pense.Elle fait partie de ceux et celles qui "ne sont jamais partis.... Il règne une ambiance bon enfant , nous sommes bien acceuillis , Jacob vient dans la salle et nous nous présentons : "nous sommes les deux bloggeuses qui vous avons envoyé un mail hier soir ".Devant le petit écriteau de bienvenue accroché au mur, mon fils reste pantois " mais tu nous a emmené chez des juifs !?" ..une leçon de tolérance en catimini s'impose.Mais en entendant Tonton Jacob parler notre dialecte tunisien, sans aucun accent , Habib se détend " ils parlent comme nous,alors? mais oui ils sont tunisiens , ..La salle offre aux visiteurs une immersion dans les racines du judaïsme tunisien; portraits de famille ,beaux tableaux de peinture,une miniature de rabbin trône sur une étagèreOn déroule le menu comme on déroule les écritures saintes d'une Torah...Le choix est difficile vu que tout les plats sont forcément tous les uns plus bons que les autres ..Les petites mises en bouches ne tardent pas à venir , servies dans des ramequins en forme d'étoile ..Les salaisons sont tendres et croquantes ...Le repas s'annonce très bon! Viennent ensuite les entrées ,des keftas de poisson pour mon filsune salade méchouia pour ma fille et pour moi, des légumes grillés avec une sauce pistou....à sucer ses doigts après.. Jacob vient de temps en temps nous demander si tout allait comme on le voulait , La conversation s'engage , il faut dire que je le connais bien à travers ses Chroniques Goulletoises ,et ne manque pas de nous raconter une anecdote"familiale" qui nous fait rire comme seuls les juifs tunisiens savent le faire et dont je ne relèverai pas le sujet pour vous laisser découvrir dans son post de demain...(et oui , on ne peut pas s'empêcher de parler blogs..).Lily ne tarde pas à venir s'attabler à la table d'Esther, on échange des amabilités et je me délecte de cet accent avec lequel elle parle (il faut dire que je n'ai pas eu la chance qu'ont eu mes parents et mes grands parents de "vivre" avec des juifs de Tunisie , je suis née l'année même où ils ont commencé à quitter leur pays vers d'autres horizons..)
Les plats arrivent: un couscous aux boulettes pour moi ..mais un couscous , un couscous..mon dieu,je vous dis pas , déjà , rien qu'à son odeur..Les légumes et la viande sont servis dans un plat à part et sous les feuilles de choux , une surprise m'attendait : une osbèna( andouillette farcie d'abats et de blettes)dont je n'oublierai pas la saveur de si tôt
la Mechmechia de ma fille aînée aussi était succulente( et oui , j'ai goûté à tous les plats)

De la mloukhia pour mon fils et ma petite fille


et un complet poisson avec sa tastira un peu relevée pour mon mari Pour le dessert , nous avons pris des cigarettes aux amandes , exquises

et une nougat glacée

Le repas était très bons , les mets succulents , les plats généreux, l'ambiance conviviale et détendue , l'acceuil chaleureux,et pour ceux qui ne connaissent pas encore , je vous recommande d'y aller , vous ne le regretterez pas
adresse : Mamie Lily, 14, Av Pasteur 2060 Goulette casino
tel: 71 737633
21364574




































































5 commentaires:

crimetcondiment a dit…

Mamie Lilly, j'en garde encore un très bon souvenir, j'entends, le resto et la délicieuse mamie Lilly. A l'époque, je n'ai pas pu rencontrer tonton Jacob qui donnait des cours. J'ai beaucoup aimé la cuisine, et je suis d'accord pour encenser le pistou, magnifique, vraiment!!J'avais pris un "hout hlaimi" parce que Mamie ne faisait pas le "complet poisson" ce jour-là. Je le vois ici, sur la photo, et même si c'est THE plat de la Goulette, je pense qu'il doit avoir une saveur particulière dans ces lieux familiaux chargés d'Histoire. Il faut que je m'en fasse un ces jours-ci... Saha à toi et aux enfants.

amour de cuisine a dit…

ah oui, pour un plat de mouloukhiya comme celui la, j'irais chez le premier juif de notrequartier, en tout cas, vous vous etes bien regaler mes cheres.

Anonyme a dit…

Sa77a "lekhla3a" !
Tu as eveillé en moi de beaux souvenirs de ma jeunesse ..l'émotion me serre la gorge!
Sais tu que je suis née à la Goulette, tout juste à côté de chez Mamie Lily ....la maman du "jeune premier" dont tu parles et qui accueille chaleureusement tous ses clients et en particulier les bloggeurs...
J'aime bien son couscous aux boulettes..mais je préfère celui que préparait ma mère Allah yerhamha...qui s'arrangeait toujours de préparer une bkaila* , le jour même, car certains de mes frères et moi même aimions arroser les graines de couscous nature de cette* préparation si délicieuse !!!
Ya hassra La Goulette , ses habitants de toutes les confessions, sa plage, son Casino d'antan, ses cafés, ses restaurants...chez Bichi , un air de Juan les Pins !!Ses temps heureux et merveilleux.
ses moments délicieux..que je ne peux oublier..
A la Goulette, c'était toujours la fête...

zahraten a dit…

la nostalgique de la Goulette n'est autre que moi

Poivre de Kampot a dit…

Vous avez été reçu comme des Pachas!