mardi 8 janvier 2008

La Baklawa


La Bakalawa est un héritage des Turcs. C'est une oeuvre d'art, aussi délicate à réussir que les vrais chefs-d'oeuvre. La pâte feuilletée, aplatie au rouleau, savamment composée et lentement travaillée, devient ce tissu arachéen que les blanches mains de la demoiselle vont caresser sans le déchirer. Aye! Un faux mouvement et la belle pâte blonde et fine a subi un accroc entre les doigts de la donzelle!. Grand mère la consolera et lui enseigera l'art de manipuler la pâte à baklawa sans la déchirer. C'est un art assez proche de celui qui consiste à manipuler les hommes sans les effaroucher...

Peinture de Zoubeir Turki
Source: nasra.free

1 commentaire:

Francoise a dit…

C'est un art assez proche de celui qui consiste à manipuler les hommes sans les effaroucher... J'aime bien cette réflexion...
Autrement, la pâte feuilletée est l'une des pâtes les plus dures à réussir, c'est certain.
La Baklawa est le nom de la pâte ou bien est-ce une préparation avec la pâte autour ?
Tu sais, si tu as des recettes de gâteaux, ça m'intéresse... j'adore vos pâtisseries...