mardi 8 avril 2008

Mosli b'ezzaied ou quand je ne fais plus attendre une amie très chère

J'avais préparé ce plat pour le centième billet de mon blog et j'avais promis d'en donner la recette .Mon escapade parisienne et les nouvelles découvertes qui s'en suivirent ont relégué cette promesse aux oubliettes . Aujourd'hui , wissal a réitéré sa demande dans un commentaire laissé sur mon dernier post , et comme c'est une amie que j'aime beaucoup , j'ai décidé de ne plus la faire attendre .Voici la recette
Il faut :
une épaule d'agneau
un boyau d'agneau ( le gros intestin)
200g de foie d'agneau
1 coeur d'agneau
2 rognons d'agneau
150g de pâtes très petites qu'on appelle en Tunisie "fell n°1
1 boite de safran d'Espagne
1 kilo de pommes de terre
3 oeufs
3 gousses d'ail
sel , poivre , menthe sèche
persil et oignon finement haché
huile d'olive
Préparer le boyau en le lavant et en le grattant de l'intérieur avec un grand couteau bien aiguisé, tout en faisant attention à ne pas le trouer .mettre dans un bol rempli de gros sel ( le sel est un antiseptique naturel)
Commencer par bien épicer l'épaule avec la moitié du safran préalablement trempé dans un peu d'eau , la menthe sèche, le sel et le poivre. Introduire les gousses d'ail entières dans les commissures de la viande et laisser reposer. Faire cuire les abats dans un peu d'huile d'olive assaisonnée de safran ,sel et poivre et un peu d'eau, réserver un peu du jus de cuisson. Entre temps , façonner les pommes de terres à l'aide d'un couteau en petites boules ( c'est mieux si vous pouvez vous procurer des pommes -cerises).Mettre de l'eau salée à bouillir et y faire cuire les pâtes.
Dans un saladier , mélanger les pâtes , les abats avec leur sauce,et les oeufs,vérifier le sel. Farcir le boyau de ce mélange, attacher les bouts avec du fil alimentaire,réserver.Dans un plat allant au four , placer l'épaule, les pommes de terre,asperger d'un peu d'huile d'olive et couvrir d'eau (pas trop, juste assez pour permettre à la viande de cuire) .A la mi-cuisson, introduire le boyau et faire cuire jusqu'à ce que la viande devienne tendre. Décorer de persil et d'oignon finement hachés et servir chaud ( le boyau doit être coupé en rondelle lors du service)













4 commentaires:

crimetcondiment a dit…

Je m'incline, je m'incline madame, encore plus quand j'ai la bonne surprise de trouver plus d'un post par jour, c'est ma série de cadeaux quotidienne, et je n'en ai jamais assez...Oui, je sais, je ne mange pas de viande,pas trop, quoique je commence à me poser de sérieuses questions...Vraiment, quand je vois tant de passion à la confection des plats authentiques, tu me convertirais au final...
Je ne veux pas te mettre la pression, lol, mais aurais-je raté la recette de la refissa que tu m'avais promise, sniiiif?????? Bon, c'est pas que j'insiste, mais monsieur Iyed la réclame (= le prénom de mon futur Alien euh non bébé)...Bises

Fabienne a dit…

J'aimerai bien connaître le résultat de ta virée à Paris ...

wissal a dit…

hum, slurp, slurp, je bave, merci, merci, merci, je m'attendais pas a un si beau festival d'épices, hummmmmm, j'ai hâte d'essayer ta recette, donc prochaine mission trouver du boyau; et un grand merci pour tes gentils mots, je suis intimidée...
très sincérement merci;
bises

moghrama a dit…

@ tunis : merci pour tes mots gentils , pour la rfissa, je dois t'avouer que j'ai fais un essai qui a totalement raté, le riz a trop cuit et c'était plutôt une assida , donc j'attends d'aller chez ma mère, experte en la matière ,pour t'en faire une digne de toi, j'espère pouvoir le faire avant que ça ne soit trop tard..
@fabienne : merci pour ta visite , les résultas de ma virée parisienne se trouvent déjà sur mon blog..
@wissal : c'était un plaisir pour moi de satisfaire ta demande