lundi 12 mai 2008

Imam Bayildi

Ce billet est dédié à mon amie Géranium de cocktails de géranium, qui adore les plats à base de légumes
La cuisine turque est l'une des plus raffinées au monde elle doit sa réputation tant enviée au savoir faire culinaire qui s'est développé au fil des siècles dans les grandes demeures et les palais. De nombreux cuisiniers, spécialisés dans leur domaine, y ont perfectionné leur talents, qu'ils ont ensuite transmis de génération en génération. L'agneau constitue la viande de base:Chiches kebabs et pilafs d'agneau sont célèbres dans le monde entier. Les légumes occupent également une place de choix dans la cuisine turque et , dans certaines régions, les produits de la mer sont présents en abondance. Le yaourt et de nombreuses variétés de pain , dont le pide et le pain lavash, constituent également des ingrédients essentiels. Le café fait bien entendu partie de la culture turque et les cafés sont des lieux de rencontres très fréquentés. Les pâtisseries turques sont succulentes , le sirop et le babeurre entrent dans la composition de la majeure partie de ces pâtisseries comme les baklavas ,les boureiks, les loukoums et les gâteaux à la semoule. Je me souviens que durant mon séjour à Istambul, je m'engouffrais tous les jours dans ces magasins où l'on déguste des pâtisseries pour donner libre cours à mes envies , le résultat était visible à mon retour!
( La recette se trouve dans deux livres de cuisine différents, j'ai cherché les points communs dans les deux livres et supprimé les quelques divergences , comme les raisins secs)
Imam Bayildi veut littéralement dire , "l'imam s'est évanoui".Répandu en orient, c'est certainement le plat d'aubergines le plus célèbre. L'histoire de ce mets est toutefois entourée de mystère: l'imam s'est -il évanoui de plaisir en abusant de ce plat délicieux ou bien ne s'est-il pas remis de la quantité d'huile d'olive, fort coûteuse utilisée dans la préparation?180 ml d'huile d'olive
1 kilo d'aubergines,( de forme longue de préférence)
3 oignons finement émincés
3 gousses d'ail,finement hachées
400 g de tomates coupées en morceaux
2càc d'origan séché
4càs de persil frais haché
1/4 càc de cannelle moulue
2càc de jus de citron
1/2 càc de sucre
Couper les aubergines en deux dans le sens de longueur, saupoudrer de gros sel et laisser dégorger pendant 30 minutes. Rincer, essuyer.
Faire chauffer la moitié de l'huile d'olive dans une grande poêle et laisser cuire les aubergines pendant environ 8 à10 minutes. Retirer les aubergines, laisser refroidir un peu puis enlever un peu la chair en prenant soin d'en laisser sur la peau et de ne pas abîmer cette dernière.
Couper en petits morceaux la chair des aubergines et réserver.Faire chauffer le reste d'huile d'olive dans une poêle et faire revenir l'oignon pendant 8 à10 minutes,jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Ajouter l'ail et laisser cuire un moment. Ajouter les tomates, l'origan,le persil,la cannelle et la chair d'aubergines,un verre d'eau, saler et poivrer à volonté et laisser mijoter quelque temps..Faire passer cette préparation à travers une passoire,réserver le jus obtenu. Disposer les moitiés d'aubergines dans un plat à four ,remplir de mixture,verser le jus réservé. Mélanger le jus de citron et le sucre et verser sur les aubergines puis enfourner quelques minutes pour dorer.


Ce mets délicieux se consomme tiède,seul ou accompagné de riz ou de pâtes.

8 commentaires:

CoCO2 a dit…

un très beau plat , raffiné, qui me dit bien ... Moi qui cherche des recettes à base d'aubergines !

crimetcondiment a dit…

Moi, je ne dis plus rien ou presque parce que tu ne vas sans doute pas me croire et pourtant..."wrass weldi" hier, je feuilletais un petit bouquin de la collection mini-délice (pas chère et très bien faite) sur la cuisine turque et je me suis longuement arrêtée sur ce plat et j'hésitais parce que ce serait plutôt un plat individuel chez moi," on" ne partage pas mon amour pour les légumes...Très beau, sans doute très bon, Moghrama, encore un beau voyage.

Moghrama a dit…

@coco2: merci , je te le conseille vivement et pour cause ,à l'heure où je t'écris il n'en reste presque plus rien , à moi seule j'en ai mangé 4 ( nne le dis à personne "stp)
@ tunis :pas besoin de jurer je te crois sur parole, je sais que ces petits livres se trouvent dans toutes les cuisine ,j'ai fait la synthèse de ce qu'il y avait sur mini délices" et sur mon nouveau livre de cuisine méditerranéenne , qui est plus sophistiqué et mieux expliqué : résultat : j'en ai mangé au goûter au lieu de ma sempiternelle tasse de café avec friandises!

wissal a dit…

coucou moghrama tu as raison de me chercher, mais comme je te l'ai déjà dis c'est devenue tellement rare de voir le soleil ici que dès qu'il arrive on sort, et vu qu'on habite a côté du bois, on profite pour pique-niquer au bord du lac et aujourd'hui on a passé presque toute la journée dehors que du bonheur;
revenons a notre plat, et bien tu peux me mettre sur la liste de tes heureuses (vu qu'il y a plus de garçon dans les barrage même pas un petit lapin!!!)
et vu que cette année je suis tombée éperdument amoureuse de l'aubergine, et bien ton plat et au-delà de la bienvenue, et tel que tu le présentes je ne peux que baver devant, ce qui est chouette avec toi c'est que par moment on a plus besoins de se creuser la tête pour trouver quoi cuisiner l'idée est là et quelle bonne idée, hassilou wahdek w ya3tik essaha,
(j'ai cherché les sac cuisson j'ai pas trouvé il sont tous limiter a 5° :-( )
bisous.

Moghrama a dit…

@ wiss: sahha el khle3A et bien si je te dis qu'ici il fait mauvais depuis presqu'une semaine et qu'au moment où je t'écris il pleut,tu te sentiras mieux encore ( eddenya bil ma9loub)
le lapin a disparu de la circulation , je crois qu'il a mal digéré une paella médiocre qu'il a mangé samedi soir... voilà ce qui arrive quand on boude la cuisine de sa chère maman§

wissal a dit…

:-)))
ma pov chérie pas de chance, mais c'est pas grave les beaux jours vont bientôt arriver et le soleil ne cessera pas de briller pendant des mois, alors que nous notre avenir est tellement incertain...gros bisous.

kaouther a dit…

y'avait un moment ou je cherchais cette recette partout, et toutes celles que j'ai trouve' sur le net ne m'ont pas convaincu! maintenant que notre moughrama nationale l'a essaye' et aime', je peux en faire chez moi, les yeux fermes!!!!!
tachakourat!

Géranium a dit…

Salut Tunis, Wissal et merci ma chère Moghrama pour ce beau clin d'oeil à travers ce billet qui m'est spécialement dédié. En effet tu ne t'es pas trompée en choisissant pour moi les aubergines, j'ai une prédilection pour ce légume au point que je l'ai planté dans mon petit jardin,tu peux voir la photo sur la page 4 de mon blog,les mêmes pieds plantés il y'a deux ans continuent à donner leurs fruits, c'est beau à voir et encore plus à consommer. Une belle recette à essayer le plus vite possible inchallah, Ya3tik essa7a