dimanche 8 juin 2008

Premier festival de la chanson engagée , et un petit plat oriental

Nous avons assisté hier soir , ma fille et moi à la deuxième partie du premier festival de la chanson alternative et engagée
qui s'est tenu à l'espace Dar Ben Abdallah, à la médina.J'ai vécu des moments intenses qu'il m'est difficile de décrire ,: de la culpabilité de ne plus appartenir à cette classe des "oppressés" ( je mène une vie bien rangée dans l'un des quartiers les plus huppés de Tunis et je concocte des plats avec des denrées onéreuses qui ne sont pas à la portée de tous, que je ne me contente non seulement de consommer mais que je publie aussi sur le net); de l'amertume pour être très loin de la réalité de la majeure partie de mon peuple( je ne suis même pas au courant de ce qui se passe au
bassin minier de Gafsa) où il y a eu mort d'homme,et des émeutes de la faim au sud du pays ;nostalgie d'une époque révolue où j'étais "engagée" jusqu'à la moelle épinière , réminiscences de ma jeunesses et des causes que je défendais , souvenirs de mes amis avec lesquels j'aimais écouter les chansons de Cheikh Imam, de Hédi Guella et de Zine Essafi... Souvenirs de notre militantisme estudiantin ...
Ma fille était étonnée de me voir fredonner mot à mot les paroles des chansons de La troupe de recherche musicale de Gabès.. j'ai chanté ( avec toute l'assistance) à cordes rompues, j'ai tapé des mains jusqu'à ce qu'elles me fassent mal , j'ai brandit mon poing , j'ai pleuré ,j'ai crié ...j'étais bel et bien éprouvée et je suis renté chez moi toute lessivée
Du coup , ce matin , je n'ai ni le goût ni l'envie de cuisiner? j'ai préparé ce petit plat oriental , en une "fetta bethenjène", avec juste des aubergines grillées, des tomates, et du pain pita!

Troupe de la recherche musicale de Gabés
Troupe "Les enfants des mines"
Mohamed Bhar

6 commentaires:

Bel Malwene a dit…

c'était vraiment énorme !!! je ne me suis jamais sentis aussi confus que hier soir !!! jété a la fois contant ... triste ... enragé ... j'ai pleuré ... j'ai rigolé ... j'ai crié ... et j'ai surtout chanté avec toute la puissance que j'avais ... Dans les circonstances actuelles du bassin miné le meilleur cadeaux qu'on a pu donné a nos compatriotes du sud ouest c'est de donner la chance a "Awled el manejem" a "la recherche musical de gabes" et a tout les autres de se produire et de faire entendre leurs voix ... un grand bravooooo a tous les organisateurs de ce festival et vivement le prochain

crimetcondiment a dit…

J'aurais voulu en être, mais je n'étais pas au courant pour ce festival. Je te comprends, Moghrama, il est vrai que tout ceci semble bien futile et absurde au regard de ce qui se passe...

wissal a dit…

Bonjour,
je suis tout aussi triste, toute aussi émue de ce qui se pass dans notre beau pays, j'ai l'impression que c'est la chute libre, et que nos jeunes sont plus que jamais perdus...
...................................................... et j'espère que tu vas mieux, au plaisir de te voir bientôt, j'ai hâte!!

herbert a dit…

Bonjour, Mogrhama.
Il y a, à la fois, un début de confession le rappel d'un engagement, vif dans la mémoire et de l'émotion partout.
Merci, Mogrhama.
Bisous

Françoise a dit…

Je suis vraiment heureuse de te voir réapparaître, ma Moghrama.
Je t'embrasse fort fort.

Anonyme a dit…

Je viens de découvrir votre magnifique blog et vraiment j'ai eu l'impression de voyager. Ouf!!!... ça m'a fait du bien!! Votre pays est magnifique , j'ai eu la chance de le visiter. Et ce petit passage sur votre blog m'a donné d'y retourner.
A bientôt!